Un café turc ou italien?

Lobodis cafetiere_alu

 

Le café turc ou "café à la turque" est une boisson à base de café en décoction, qui se boit dans les pays méditerranéens et au Moyen-Orient. On verse le café moulu très fin et le sucre dans l'eau froide. On met le mélange sur le feu jusqu'à ébullition. Le café ne doit pas bouillir. Il faut le retirer du feu quand le café mousse. L'opération est répétée un certain nombre de fois selon les pays et les habitudes. On peut verser enfin quelques gouttes d'eau froide pour faire déposer le marc et on sert aussitôt le café brûlant.

"L'Unesco vient d'ajouter à la liste du patrimoine culturel immatériel le café turc" (lemonde.fr 25/04/2014)

Le café italien est bu sur toute la planète et bien sûr en Italie, où l’on parle de café comme on parlerait de grands crus de vins, c’est une véritable institution. Le café italien est plus apprécié servi fort : en 1895 apparaît la première cafetière à pression de vapeur, appelée cafetière italienne ou moka, un substitut au café filtre. L’eau est ici portée à ébullition (+100°C) au niveau du socle-récipient. La vapeur créée pousse l'eau en la remontant par le tube plongeur au travers du café et filtre métal, puis se condense pour laisser infuser le café au niveau du récipient supérieur. Le café servi au bar est appelé Espresso ce qui à l’origine signifiait à la « demande expresse du client». Il existe une multitude de types d’expressos : cappuccino, machiatto, ristretto, lungo, etc. Chaque région d’Italie a ses préférences avec des mélanges plus corsés au sud et plus doux au nord. La formule classique d’un bon café italien est un temps d’extraction de 25 à 30 secondes avec une pression d’au moins 10 bars avec une fine mouture.

  • Partager