l'extraction des Grains de Cafes Verts

Voie sèche ou voie humide

Voici un schèma qui explique les deux méthodes d'extraction du cafe vert : methode sèche et humide


Une étape importante dans la préparation du café : l'extraction des grains.
Il existe deux méthodes pour extraire les grains de cafe vert de la cerise : la méthode par voie humide et la la méthode par voie sèche. 

Methode par voie humide

Elle se fait par étapes :

- le premier nettoyage : juste après la récolte, les producteurs effectuent une première sélection afin d'éliminer les cerises abîmées ou immatures et les saletés.  Cette opération peut se faire en lavant les cerises dans des bassins remplis d’eau courante ou avec de grands tamis.

- le dépulpage : c'est à dire séparer la fève de sa pulpe. Une opération à effectuer assez rapidement après la cueillette. Le dépulpage est fait dans une machine qui presse les cerises  La chair et la peau du fruit sont séparées des grains recouverts de leur enveloppe mucilagineuse. Ensuite, les grains dépulpés passent dans des bassins de lavage pour une séparation par flottation : les grains sont ainsi remués pendant un délai qui oscille entre 24 et 36 ans dans des cuves spéciales remplies d'eau. La fin de la fermentation est évaluée au toucher : la parche enveloppant les grains perd en effet sa consistance visqueuse et devient rugueuse.

- le lavage : Après la fermentation, le café est lavé à l’eau propre dans des cuves ou des machines spéciales.

- le séchage : les grains de cafe sont séchés au soleil ou dans une sécheuse mécanique. Le séchage au soleil prend de 8 à 10 jours, selon la température et l’humidité de l’air. Le café sèche plus rapidement s’il est étalé sur des tables surélevées car il bénéficie alors d’un courant d’air chaud ascendant. On appelle ces tables des "african bed".

- Les dernières étapes de la préparation du café sont généralement effectuées dans des usines. Le café passe au décorticage pour éliminer la parche puis au nettoyage, au tamisage, au triage et à la classification.


Méthode par voie sèche :
Il s'agit de sécher la cerise entière. Cette méthode ne nécessite que peu de matériel.

Comme pour la méthode humide, le producteur effectue un premier nettoyage, sépare les cerises immatures ou abîmées et enlève les saletés.

Ensuite, les cerises sont étalées au soleil sur des terrasses en béton, des nattes ou des African Beds. Elles seront régulièrement brassées à la main ou retournées au râteau pour garantir un séchage uniforme. Selon les pays, il faut compter environ 4 semaines de séchage.

Les cerises séchées sont ensuite expédiées en usine où elles sont décortiquées, triées, classées et mises en sac pour l'exportation.



GALERIE PHOTOS

  • Partager