La Recolte du Cafe

Voici tout le parcours du cafe : le caféier, la fleur de cafe, la cerise, sa cuillette, sa transformation en grain vert jusquà son arrivée sur le site de torrefaction.


La plantation :

N'imaginez pas d'immenses domaines, d'immenses plantations ! Lobodis a toujours choisi de travailler avec de "petits" producteurs, c'est dire d'acheter du café cultivé sur de petites exploitations familiales, dont les surfaces sont inférieures à 10 ha, le plus souvent en dessous de 5 ha. 
Les terres sont situées à très hautes altitudes, parfois à plus de 2000m, accrochées aux flancs de montagne. La plupart du temps, les parcelles sont morcelées et des cultures vivrières s'associent à la culture caféière. Il s'agit d'un mode de culture durable, respectueux de l'environnement

Tout commence par une fleur :
Elle est blanche, au parfum léger, proche du jasmin ou de l'oranger. La floraison ne dure que 24 à 36h.

Le caféier :
C'est une plante tropicale de la famille des rubiacés, aux feuilles allongées vertes foncées. Il pousse dans des régions tropicales, à des altitudes variant de 400 à 2200 mètres.
Sa durée de vie est d'environ 50 ans et il produit pendant une trentaine d'années.
Le caféier mesure environ 6 m mais pour faciliter la culture et la cueillette, les producteurs le taillent à 2/3m.

73 espèces de café sont répertoriées :certaines ne sont pas comestibles, difficilement domesticables ou encore trop fragiles pour être cultivées. Les deux seules commercialisées sont : l'arabica et le canephora (robusta).

Le caféier, et notamment l' arabica », a besoin d'un ombrage permanent et protecteur pour une maturation lente et progressive de ses fruits. 


Le fruit du café : appelé "drupe" ou "cerise" :
Les magnifiques fleurs laissent ensuite place aux premiers fruits : les drupes. Ce sont de petites cerises qui en mûrissant passent progressivement du vert au rouge vif ou au jaune. La maturation dure entre 6 et 8 mois. Une cerise renferme généralement deux grains de café.


Ensuite, vient le temps de la récolte des cerises de café, qui se fait soit manuellement soit de façon mécanique.

Une fois la récolte achevée, il faut préparer les grains de café vert : c'est à dire débarrasser les grains de leur enveloppe Pour cela il existe deux méthodes : sèche et humide.


Le séchage :
Pour des cafés traités par voie sèche, le temps de séchage est d'environ 4 semaines.
Pour des cafés traités par voie humide,
le séchage au soleil prend de 8 à 10 jours, selon la température et l’humidité de l’air. Le café sèche plus rapidement s’il est étalé sur des tables surélevées (appelé Afrikan beds) car il bénéficie alors d’un courant d’air chaud ascendant.

Les dernières étapes de la préparation du café, le "conditionnement", se déroulent généralement dans une usine avant la vente ou l'exportation. Le café passe au décorticage pour éliminer la parche puis au nettoyage, au tamisage, au triage et à la classification, opérations communes aux cafés traités selon la voie sèche et la voie humide.

Le cafe vert est ensuite conditionné en sac de jute. Les sacs pèsent environ 60 kilos.

  • Partager