Perene Partenaire au Pérou

La coopérative a vu le jour en 1966, au cours d’une décennie qui verra l’émergence de nombreuses coopératives au Pérou. Alors que les cours du café sont largement favorables aux producteurs, les propriétaires de petits domaines, pour la plupart des colons en provenance de la Sierra (Oruindos, Yanesha, Ashanincas) se regroupent. L’objectif est de générer une offre significative et compétitive par rapport à celle des grands domaines alors majoritaires dans la région.

Très vite, la coopérative regroupe environ 1000 producteurs. Mais l’élan sera vite stoppé par les remaniements opérés dans le cadre de la réforme agraire du Général Velasco , ainsi que par les migrations entraînées par la période d’insécurité qui touchera la région à la fin des années 70.

L’activité de la coopérative est alors réduite à néant, pendant une vingtaine d’année. Elle ne reprendra qu’en 2005 autour d’un noyau de 25 producteurs. Depuis, sa base sociale et les volumes de cafés vendus n’ont cessé de croître.

La coopérative axe sa stratégie sur la qualité.

Ici, les plantations sont plus grandes qu’au Nord du pays. L’exploitation type est de 6 à 8 ha de caféières en production, généralement entourées, de 4 à 5 ha d’arbres forestiers.

Dans cette région, les producteurs rencontrent un problème important avec le « séchage du café ». Le climat est très chaud mais il pleut aussi très souvent : le café ne peut alors sécher au soleil. La coopérative a financé une usine de collecte du café où les producteurs peuvent venir sécher leur café. Dans cette usine, les machines sont alimentées avec du bois mélangé à la parche (lien pour définition). 

PROFIL GÉNÉRAL

Date de création : 1966
Nombre de membres : 298
Situation géographique : Région de Perene dans le centre du Pérou
Altitude : Le café est cultivé entre 1 000 et 1 500 mètres d’altitude

ENGAGEMENT

Générer une offre significative et compétitive par rapport à celle des grands domaines alors majoritaires dans la région

LES POINTS FORTS

  •  L’exploitation type est de 6 à 8 ha de caféières en production
  • 4 à 5 ha d’arbres forestiers

ENJEUX

  • Protéger l’environnement et réduire l’impact des eaux usées
  • Favoriser l’éducation des petits producteurs : des cours de comptabilité, d’informatique, d’hygiène, de mathématiques sont financés par la coopérative

GALERIE PHOTOS

Fairtrade - USDA Organic - lobodis
Fairtrade - USDA Organic - lobodis
Fairtrade - USDA Organic - lobodis
Fairtrade - USDA Organic - lobodis
  • Partager