Guatemala Terroir sacré des Mayas

marché café guatemala lobodis

Terre de civilisation Maya, riche en ressources touristiques, agricoles, minières le Guatemala est un pays pauvre et très inégalitaire offrant un terreau favorable à la violence.

Au milieu du 19ème siècle le café apparait comme une culture capable de combattre la pauvreté. C’est alors que naissent ces grandes plantations, les latifundios, devenues la propriété d’émigrants étrangers : les petits agriculteurs paysans, indiens en majorité, ne reconnaissent plus la terre sacrée de leurs ancêtres …

De nos jours, la filière café représente une part importante de l’économie nationale et un soutien important à la production et à l’exportation est apporté par ANACAFE1

Les grands domaines n’ont pas disparu mais l’apparition des premières coopératives2 a permis aux petits agriculteurs paysans de reprendre en main une part croissante de la production.

Dans ce pays montagneux au climat tropical chaud et humide rejoignez nos  producteurs de la SAN PEDRANA, EL PENSATIVO, ACATEMANGO et FEDECOCAGUA.

 

1 institut fondé par une loi de 1960 (http://www.anacafe.org/)


2 à partir de 1949

  • Partager