Qu'est ce que le commerce equitable ?


Il existe différentes définitions du commerce equitable :

Definition internationale du commerce equitable connue sous le nom de consensus de Fine (2001): 
FINE est un acronyme reprenant les initiales de differentes associations (FLO, IFAT, NEWS et EFTA)

Leur définition : Au niveau international, les organisations de commerce equitable se sont entendues en 2001 sur une définition commune du commerce équitable : "le commerce equitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l'objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète.
Les organisations du commerce équitable, soutenues par les consommateurs, s'engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l'opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel".

Définition (la 3ème) française légale modifiée par l'article 94 de la loi n°2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire :
Le commerce équitable a pour projet d'assurer le progrès économique et social des travailleurs en situation de désavantage économique du fait de leur précarité, de leur rémunération et de leur qualification, organisés au sein de structures à la gouvernance démocratique, au moyen de relations commerciales avec un acheteur, qui satisfont aux conditions suivantes :

1- un engagement entre les parties au contrat sur une durée permettant de limiter l'impact des aléas économiques subis par ces travailleurs, qui ne peut être inférieure à 3 ans

2- le paiement par l'acheteur d'un prix rémunérateur pour les travailleurs, établi sur la base d'une identification des coûts de production et d'une négociation équilibrée entre les parties au contrat

3- l'octroi par l'acheteur d'un montant supplémentaire obligatoire destiné aux projets collectifs, en complément du prix d'achat ou intégré dans le prix, visant à renforcer les capacités et l'autonomisation des travailleurs et de leur organisation.

Chaque entreprise travaillant dans ces filières est en mesure de produire des informations relatives à la traçabilité des produits.
Les entreprises faisant publiquement état de leur appartenance au commerce équitable participent à des actions de sensibilisation et d'éducation à des modes de production et de consommation socialement et écologiquement durables.

Max Havelaar France est l’association qui gère le label international Fairtrade. Elle ne vend ni n’achète rien. Elle met en relation les consommateurs et les acteurs économiques avec des producteurs défavorisés afin de promouvoir le commerce équitable labellisé.


Qu'est ce qu'un label : Un label repose sur un cahier des charges (un liste de critères), et des organismes de contrôle indépendants qui vérifient sur le terrain l’application des cahiers des charges. Pour le label Fairtrade Max Havelaar, l’organisme certificateur est FLO-cert.

Un premier contrôle est effectué chaque année chez les producteurs.  Les inspecteurs vérifient que les standards du cahier des charge sont bien appliqués : démocratie et transparence des coopératives, conditions de travail des employés, respect de l'environnement, traçabilité, etc.

Les autres parties impliquées, comme Lobodis, doivent également respecter le cahier des charges de l'organisme sollicité (paiement d'un prix juste, traçabilité, etc.).
Si le contrôle est validé, le logo est apposé sur les produits. 

Pour Lobodis :
En 1993, Lobodis est la première entreprise française à s'engager auprès de Max Havelaar France pour un commerce juste. Dès 1993, les premiers cafes labellisés Max Havelaar voient le jour : le café du Guatemala et le café des Caraïbes.  Lobodis devient ainsi le premier torrefacteur français à proposer des cafés équitables labellisés Max Havelaar.

En 2016, Lobodis souhaite aller plus loin et structure sa démarche responsable, baptisée "Act&Respect".