Brésil, voyage en Terre de café

- Carnet de voyages

Franck Delalande, directeur général lobodis et les producteurs brésiliens Lobodis au Brésil avec Marcelo Viviani Dégustation café  par lobodis
Franck Delalande, directeur général lobodis et les producteurs brésiliens
Lobodis au Brésil avec Marcelo Viviani
Dégustation café  par lobodis

Brésil : un nouveau voyage sur les terres caféières, de nouvelles rencontres…

São Paulo est une ville bariolée et dynamique, avec une population venue des quatre coins du Brésil et d'ailleurs. Les communautés japonaises, italiennes et libanaises sont très importantes.
Grâce à ce melting-pot, São Paulo est incontestablement la capitale gastronomique et culturelle du Brésil. Sans oublier qu’elle reste la capitale industrielle et économique.

Après une nuit d’hôtel, je prends la direction de Poços de Caldas.

Sur le terrain, Lobodis a fait le choix de s’appuyer sur des partenaires relais, notamment un exportateur dont l'engagement premier est la qualité : qualité exceptionnelle des cafés et qualité des relations qu'il entretient avec les producteurs. En effet, notre relais a démarré depuis plusieurs années des programmes dont le but est d’assurer la viabilité des productions, en prenant en compte les facteurs humains et les questions agronomiques.

Marcelo Viviani et André Luiz m’accueillent chaleureusement. Marcelo est responsable des projets et André Luiz, ingénieur agronome, l’homme du terrain.
Je suis impressionné par leur laboratoire de dégustation. Un travail de sélection important est mené sur la qualité et le goût : la qualité de chaque lot de café est contrôlée. Les producteurs peuvent ainsi déguster facilement leurs cafés et mieux comprendre les évolutions à mener au sein de leurs fermes.

1 heure de voiture, direction Ribeirão Santo Antonio, plus précisément Divinolandia, à la rencontre des producteurs.

Divinolandia, se trouve au sud-est du Brésil, dans l’état de Sao Paolo, à la frontière de l'état du Minas Gerais : le café pousse en altitude (1200-1400m), sur des terres fertiles et volcaniques, dans des conditions optimales de précipitation et d’exposition. Une situation exceptionnelle et atypique pour la culture du café brésilien qui pousse principalement entre 800 à 1200 m d’altitude.

 

Au programme des 2 jours à venir, la visite des plantations et des fermes.

La première ferme visitée est celle de Claudinei Junqueira : Claudinei est au cœur de notre partenariat avec les producteurs de Divinolandia. C'est un leader ; très charismatique, au rire tonitruant, à la poignée de main franche. Un personnage haut en couleur ! A l’occasion de ma venue, il a réuni chez lui le collectif des 12 producteurs avec lesquels nous travaillons. L’occasion de leur présenter notre démarche filière Act & Respect, dans laquelle ils sont le premier maillon. Et quelle joie, lorsque je leur montre « leur Brésil » en paquet moulu ! Le fruit de leur travail vendu à des milliers de kilomètres !

Nous visiterons 6 autres fermes : des fermes dont la superficie va de 2 à 15 hectares. Les échanges sont denses : on parle méthodes de culture, technique de récolte, manière de déguster le café, difficultés à boucler les fins de mois, avenir… Auprès d’eux, je redécouvre un métier aussi passionnant qu’éreintant.

Ces rencontres sont touchantes et riches d’enseignements. La passion avec laquelle chaque producteur essaie de tirer le meilleur de sa terre, la volonté du collectif à travailler ensemble pour défendre la qualité et l’identité de son terroir, ne peut laisser indifférent.

Retour sur les terres de Claudinei. Le voyage s’achève par un au - revoir tout en émotion.
Une accolade qui symbolise notre démarche : actes, respect, confiance, collaboration et partage. Les échanges vont se poursuivre : et oui, nous communiquons quasi quotidiennement par WhatsApp, Facebook ou par Instagram !

Dans l’avion, je revois ces visages et je suis fier que Lobodis travaille à leurs côtés, fier des projets que nous menons, fier du café qu’ils produisent et que nous commercialisons, fier de la passion qui nous anime tous.
Promouvoir la qualité et la traçabilité de nos cafés est indispensable, j’en suis plus que convaincu : c’est respecter le travail des producteurs et vous informer en toute transparence.

A bientôt pour de nouvelles rencontres

Franck Delalande


  • Partager

Embarquement immédiat pour la Tanzanie

- Carnet de voyages

Quand Franck Delalande part à la rencontre des partenaires et villageois en Tanzanie ; échanges, rires et émotions sont au rendez-vous

Lire la suite

Ressource hydrique au Brésil

- Reportages

Au Brésil, l'eau est une ressource qu'il est primordial de préserver

Lire la suite