PORTRAIT ET TEMOIGNAGE DE BOLIVIE

- Portraits et témoignages

Erwin producteur bolivien Lobodis

Mon nom est Erwin Ramiro Cruz Quispe. De nationalité bolivienne j’ai 34 ans. Je suis issu d’une famille modeste et mes parents sont d’origine Aymara.

J’ai un petit frère et trois sœurs nous sommes donc 7 au total dans la famille Cruz Quispe mais aucun de nous n’est producteur de café. Nous travaillons les uns et les autres dans des secteurs d’activité variés.

Je suis l’unique agronome de la famille et après avoir terminé mes études supérieures j’ai eu l’opportunité de travailler en tout premier lieu  au  projet  « Assistance Technique à la Production de café biologique et formation » à la Colonie* Villa el Carmen de la municipalité de Caranavi. Ce projet a constitué pour moi le ciment de ma carrière professionnelle qui s’est construit autour des données biologiques, écologiques pour une production durable.

Ensuite j’ai intégré l’équipe technique de la FECAFEB (Federacion de caficultores y exportadores de Bolivia) avec le projet  « Assistance Technique à la Production de Café Biologique et Formation   à la production et à la culture des sols  »  avec  10 organisations affiliées  à la FECAFEB. C’est à cette occasion que j’ai fait la connaissance de l’ingénieur  Nelson Tovar, alors  Directeur Général, et que j’ai entendu pour la première fois parler de Lobodis. Grâce à un accord de collaboration j’ai pu m’imprégner des activités de la BIB ici à Caranavi.

J’ai également réalisé des petits travaux sur le terrain pour la BIB Lobodis comme consultant pour une formation en aspersion (champignon beauveria bassiana), mise en place de moyens de protection contre la Broca du café, arrosage foliaire  avec des biofertilisants et suivi des greffes de café avec  cinq organisations partenaires de Lobodis. Toutes ces activités,  la venue en Bolivie de Lobodis France m’ont permis d’échanger  sur les aspects « production » et  sur le Commerce Équitable avec les représentants de Lobodis.

Plus tard, j’ai travaillé à l’AOPEB (Association des organisations de Producteurs Écologiques de Bolivie) comme responsable de l’Unité des Systèmes de Contrôle et de Garantie où je me suis investi surtout dans les normes biologiques/organiques au niveau local et international. Mais j’avais le café dans le cœur : travailler et soutenir les producteurs était un engagement qu’il fallait que je tienne !

C’est pourquoi, sans compter ni  mon temps ni les distances, tout en travaillant à l’AOPEB j’ai pu développer la recherche participative pour le contrôle bio de la maladie foliaire Mycena citricolor (ojo de gallo, gotera) dans la culture du café avec les coopératives Villa Oriente et Alto Sajame et en parallèle j’ai continué de m’informer sur la production et la commercialisation du café bolivien.

Au mois d’avril 2012 j’ai reçu un appel de France c’était Lobodis qui m’invitait à intégrer l’équipe de la BIB Lobodis : j’étais surpris, c’était un moment décisif ! Lobodis disposait d’un programme intéressant comme la culture du café bio et issu du  Commerce Equitable. La décision ne fut pas facile à prendre mais finalement j’ai choisi Lobodis et quitté l’AOPEB.

Avec beaucoup d’enthousiasme et d’envie et surtout de reconnaissance pour Lobodis pour cette chance de travailler avec les producteurs de café boliviens j’ai mis au point  un  Projet « Mise en place de stratégies pour le changement dans les entreprises agricoles en impliquant les jeunes entrepreneurs  des organisations partenaires de Lobodis et cela avec  l’objectif d’améliorer la production de café. Ce travail a débuté  en 2014 avec 15 jeunes volontaires et va se poursuivre jusqu'en 2016, à ce jour les résultats sont très encourageants.

Dans le même temps, sur un plan plus général, nous apportons une aide à la production en travaillant sur des thèmes ponctuels comme la taille des caféiers, la fertilisation, l’environnement  etc. et ce en fonction des besoins.

En ce qui concerne les activités commerciales j’apporte mon aide en parallèle pour le suivi des contrats des visites sur le terrain, dans les entrepôts en prélevant des échantillons  à déguster pour tester la qualité quand j’en ai l’occasion.

Et enfin, il y a la représentation institutionnelle qui inclut la participation à des évènements locaux et nationaux autour du café. Nous sommes membres de ELC (espacio Local de Concertacion) espace de discussion sur les thématiques du café au niveau national mis en place à l’initiative du gouvernement bolivien.

 

 

 

  • Partager

Milk Shake

- Recettes

Notre tour du monde s'arrête à Londres : découvre le Milk Shake

Lire la suite

Parfait glacé

- Recettes

Direction Italie : Parfait glacé comme à Murano !

Lire la suite